RESEAU EEP



Tous les oiseaux réintroduits, dans les Alpes ou dans d’autres régions (Andalousie, Sardaigne) sont nés en captivité dans des centres d’élevages spécifiques ou dans des zoos associés aux programmes de réintroduction. Il ne serait pas envisageable de capturer des jeunes en nature pour les relâcher ailleurs, étant donné la fragilité des populations en Europe !

Ces centres et zoos sont regroupés au sein du réseau d’élevage de Gypaète barbu dans toute l’Europe, mis en place dès la fin des années 1970. Ce réseau d’élevage est placé sous l’égide de la Fondation pour la Conservation des Vautours (VCF), coordonné par le docteur vétérinaire Hans Frey.

Ce réseau d’élevage participe au programme européen pour les espèces en danger EEP, qui met en place un programme européen d’élevage pour la sauvegarde d’une espèce animale.

Ce réseau est aujourd’hui constitué de 6 centres d’élevages spécifiques ...:
-    Richard Faust Zentrum (Autriche)
-    Valcallent (Espagne)
-    Guadalentin (Espagne)
-    Goldau (Suisse)
-    Wassenaar (Pays-bas)
-    Haute-Savoie (France)

... et d’une trentaine de zoos situés en Allemagne, Autriche, Suisse, République Tchèque, Kazakhstan, Finlande et France.

En 2013, ce réseau compte 35 couples reproducteurs, dont plus de la moitié en centre d’élevage. 19 poussins sont nés, dont 5 ont été relâchés en Andalousie en Espagne, 6 dans les Alpes (2 dans le parc national du Mercantour, 2 dans le parc naturel régional du Vercors et 2 dans la région de Calfeisen en Suisse) et 2 dans les Grands Causses en France. 6 ont été gardés en captivité pour renouveler le stock d’oiseaux captifs et former de nouveaux couples.